You are viewing an incomplete version of our website. Please click to reload the website as full version.

GFP-Trap®

Le GFP-Trap® est une matrice monovalente (agarose ou billes magnétiques) couplée à des protéines qui se lient aux GFP. Les GFP-Traps® sont idéales pour l'isolation efficace en une seule étape des protéines de fusion fluorescentes et des partenaires qui interagissent avec elles (voir le schéma global ci-dessous). GFP-Trap®

Pourquoi les GFP-Traps® ?

Les protéines fluorescentes (FP) sont des outils de grande utilité pour détecter des événements dans les cellules vivantes et chez l'animal. La découverte des protéines fluorescentes vertes (GFP) au début des années 60 a révolutionné la biologie cellulaire en permettant aux scientifiques de suivre une grande variété de protéines et de cibles enzymatiques in vivo. Les protéines fluorescentes (FP) sont utilisées comme marqueur fluorescent pour analyser l'expression génique, la localisation dans le noyau et la dynamique cellulaire.

Cependant, ces données in vivo doivent idéalement être combinées avec des techniques biochimiques (in vitro) qui viennent compléter les techniques de biologie cellulaire. Ceci requiert bien entendu un outil fiable et efficace tel que le GFP-Trap®, qui permet d'effectuer ce type d'expériences biochimiques.

La technologie GFP-Trap®

Les GFP-Traps® sont conçus à partir d'anticorps de la famille des Camelidae (chameaux, dromadaires, lamas et alpagas). Les anticorps de Camelidae se lient à leurs antigènes par le biais du domaine VHH. Les domaines VHH sont petits (~13 kDa), chimiquement stables et ont une grande spécificité et une grande affinité pour leurs antigènes. Ces caractéristiques hautement désirables font des anticorps de Camelidae un outil idéal pour les applications utilisant des techniques biochimiques en aval.

Applications de GFP-Trap®

  • Pull-downs & Immunoprécipitations
  • Co-IP
  • Spectroscopie de masse
  • Mesures d'activité enzymatique

GFP-Trap®

GFP-Traps®

Comparaison les GFP-Traps® avec des anticorps mono-et polyclonaux classiques. Immunoprécipitations de la protéine GFP à partir d'extraits protéiques de cellules humaines. Les fractions entrantes (I), libres (FT) et liées (B) ont été séparées par SDS-PAGE après marquage au bleu de Coomassie.


Outre le GFP-Trap, un RFP-Trap est également disponible (couplé à de l'agarose ou à des billes magnétiques).

Nano-Traps® à base d'agarose:


Nano-Traps® à base de magnétite:

Vous trouverez des instructions et des publications supplémentaires pour ces deux variantes sur notre site Internet

Protocoles:


Contrôles:

RFP-Trap®

RFP-Traps®

Immunoprécipitation de protéines fluorescentes rouges par RFP-Trap®. Pull-down de diverses protéines fluorescentes monomérisées, mRFP, mCherry et mOrange à partir d'extraits de cellules humaines. Les fractions entrantes (I), libres (FT) et liées (B) ont été séparées par SDS-PAGE après marquage au bleu de Coomassie.