La voie JNK

La voie JNK
Les protéines kinases activées par des agents mitogènes (MAPK) contrôlent un éventail de processus cellulaires tels que la croissance en régulant l'expression des gènes, la mitose, la prolifération et la différenciation. De plus, les MAP kinases participent également au contrôle de l'apoptose et régulent donc la prolifération cellulaire par rapport à la mort cellulaire.

Les MAP kinases sont activées par divers stimuli, comme le stress cellulaire, et régulent les signaux résultant en amplifiant ou modérant la réponse via l'activation d'effecteurs en aval. La régulation des MAP kinases s'effectue par l'intermédiaire de tout un éventail d'événements de phosphorylation différents.

Les MAP kinases font l'objet d'une recherche approfondie en raison de leur implication dans plusieurs maladies et troubles allant des troubles du métabolisme (l'insulinorésistance par exemple) au cancer, en passant par d'autres maladies malignes.

JNK
Parmi les membres importants de la famille des MAP kinases figurent les kinases c-Jun N-terminal qui participent à des réponses au stress spécifiques suite, par exemple, à un choc osmotique, à un rayonnement ultraviolet et à d'autres circonstances. De plus, ces MAP kinases ont pour rôle de contrôler certaines stimulations des cytokines. Elles participent donc à la régulation des processus inflammatoires.

Tous les produits correspondant aux antigènes disponibles sont consultables ici :